25 nov. 2017

Plongées sur des épaves à Hyères avec Isanthea et Mio Palmo (18-19 Nov)

C'est parti pour un week-end spécial épaves organisé par Isanthea avec Mio Palmo à Hyères !

Au programme, 4 épaves (cf. ci-dessous) et le passage de la spécialité Wreck diver PADI. Les conditions étaient parfaites, pas de vent et un grand soleil ! Le température de l'eau au fond oscillait entre 16 et 18°C, une combinaison semi-étanche fait bien l'affaire.


LES EPAVES :

 - Le Ferrando (-26m) Epave très dégradée, idéale pour une première plongée. Un filet de pêche est accroché à l'épave et des poissons doivent sans doute encore s'y prendre dedans (poisson mort vu juste à côté).

 - Le Cimentier (-14m) Epave facile avec la possibilité de rentrer dans les 2 pièces encore intactes. Ce fut l'occasion de mettre en pratique la pose et dépose du le fil d'ariane sur différents points d'accroche avec des marqueurs de direction. Autour de l'épave se trouve de beaux reliefs bien garnies de posidonies. 

 - Le Michel C (-40m) Epave profonde et de grande taille. La descente sur la proue est impressionnante. On y a observé des congres, des murènes, une langouste juvénile et de nombreux anthias. 

 - Le Marcel (-33m) Seule la proue est conservée, le reste est bien dégradé mais cette épave réserve bien des surprises ! La vie y est très riches avec de nombreux congres, des langoustes, galathées bicolores, murènes, poulpes, crevettes... le tout dans un nuage de sars à tête noire et sur un périmètre peu étendu, un régal !

La région est bien connue pour bien d'autres épaves qui sont mythiques (le Donator, le Rubis, le Grec...). C'est certain, il faudra y retourner en 2018 une fois mon niveau 3 dans la poche ! 😎👌

La vidéo  à voir en HD avec le son :
Quelques photos prises par Patrice :
3 nouveaux PADI Wreck divers


Une nouvelle fiche DORIS publiée : le Rémora des cétacés !

Après la Godiva quadricolore de l'étang de Thau et les gorgones à grande envergure de l'indo-pacifique, je me suis attelé à la rédaction de la fiche du rémora des cétacés. Animal que je connaissais très peu et qui à des particularités très étranges !

Et je le répète, rédiger des fiches DORIS est à la portée de tous, et est un excellent moyen d'acquérir ou d'approfondir ses connaissances en biologie marine !

Je m'attaque maintenant à la fiche d'une toute petite étoile de mer, l'astérie naine des posidonies ! A suivre... 😀


→ La fiche DORIS du Rémora des cétacés.


Stage Freediving avec Pierre FROLLA à Calvi (15-16-17 Sept)

Après les cours et les stages en fosse à 20m en piscine, il était temps de s'exercer en mer !
Et pas n'importe comment, ni n'importe où ! Cela s'est passé mi-septembre à Calvi en Corse, lors du stage Freediving avec le champion du monde Pierre Frolla !

Le stage de 3 jours se déroule au sein du club Calvi plongée et avec le support du club Bastiais Borgosub freediving. A noter qu'une combinaison est donnée gratuitement par Pierre Frolla, et elle est franchement confortable et belle !  
Les conditions météos n'étaient pas top (du vent et de la grisaille) mais l'eau était encore chaude (22-23°C). Les plongées se font toutes sur le site de la Revellata qui est relativement protégé du vent. Nous n'avons donc pas pu plonger sur l'épave d'avion B17 (-28m), ce qui aurait été fantastique ! 😕

A chaque fois, 5 ateliers d'environ 20min avec au programme: brasse, immersion libre, poids constant bi-palmes, sauvetage, et poids constants ondulation.

Pour ma part, j'aurais préféré des ateliers plus long et moins variés afin de prendre le temps de bien travailler. Par exemple, faire plus de poids constant bi-palmes et afin de pouvoir corriger ma position, essayer de mieux compenser et aller plus profond.

Malgré tout, j'ai pu dépasser plusieurs fois les 20m et aller jusque 26m.

D'ailleurs, pour la petite histoire, il faut bien faire attention à la façon de pincer son nez. Je me suis aperçu pendant le stage que je pinçais mal mon nez au travers du masque, un peu d'air s'échappait à chaque compensation qui du coup n'était pas très efficace. Dès lors que j'ai corrigé cela, j'allais plus profond et plus facilement. Cela peut paraître bête mais on n'y fait pas forcement très attention sur l'instant !

En conclusion, j'attendais beaucoup plus en terme d'apprentissage et de technique comme j'ai pu en recevoir lors de précédents stages en piscine, mais je suis quand même satisfait d'avoir pu réaliser mes premières descentes en mer. C'est un stage plutôt réservé à des non débutants souhaitant enchainer des ateliers et des descentes. 

Quelques photos :