21 déc. 2015

Baptême Sidemount (8 Déc 2015)

Il se dit qu'une nouvelle façon de plonger attire de plus en plus de plongeurs, voire qu'une révolution serait en marche. Hum, intrigant, mais de quoi s'agit-il ?

La plongée Sidemount (ou plongée à l'anglaise)
A la différence de la plongée classique avec un bloc dans le dos, la plongée Sidemount consiste à porter deux blocs sur le côté, en latéral. 

Cette façon de plonger remonte aux années 60s, au UK, avec les explorations de grottes sous-marines. Et jusqu'à semble t-il très récemment, le Sidemount était encore exclusivement utilisé pour les plongées techniques, les épaves et les grottes sous-marines.

Les principaux avantages du Sidemount qui sont mis en avant sont :
  • une nette amélioration de l'hydrodynamisme (meilleur glissement dans l'eau, meilleure stabilité, diminution de la consommation jusqu'à 20 à 30%),
  • une capacité pour le plongeur de passer dans des endroits très étroits sans avoir à décapeler,
  • une sécurité renforcée du fait d'avoir les blocs en visuel et à portée de main (détection visuelle de fuite, facilité d'action sur les blocs, 2ème bloc de secours en cas de problème sur un bloc...) 
Maintenant, force est de constater qu'il faut 2 blocs, donc 2 détendeurs et deux manomètres, qu'il faut régulièrement contrôler, car il faut basculer d'un détendeur à l'autre tous les 30 bars environ afin de ne pas créer un déséquilibre. 

Enfin, il est recommandé d'avoir des blocs en aluminum (et non en acier) qui ont la particularité d'avoir une flotabilité neutre.

Voilà pour la théorie, maintenant place à l'expérience !
C'est parti pour un baptême Sidemount en piscine, organisé par mon école de plongée "Isanthéa", le magasin "Au Vieux Campeur" et l'équipementier "Scubapro". 

Je tiens à préciser que les lignes ci-dessous ne reflètent que ma propre expérience et impressions, basées sur une seule plongée en configuration Sidemount.

Sur les photos ci-dessous, on y voit le matériel spécifique Sidemount, avec en particulier un gilet différent, beaucoup plus léger et qui peut se gonfler avec l'inflateur. Ce dernier est d'ailleurs attaché fermement contre la poitrine, sans aucune, sinon très peu de liberté de mouvement.

Le gilet ne se met pas aussi facilement qu'un gilet classique. En tous cas la première fois, car une fois les réglages réalisés, le gilet doit pouvoir se remettre plus facilement et rapidement. Cela sous entend que le gilet "ne se prête pas", sous peine de devoir refaire tous les réglages, qui ne sont pas très faciles (voire impossible ?) à faire tout seul. D'ailleurs, je n'ai pas non plus trouvé aisée non la fixation des blocs, je n'ai d'ailleurs pas réussi sans l'aide d'une tierce personne. Côté détendeur, le tuyau était un peu trop court est j'ai trouvé cela assez inconfortable lors de la plongée. Mais je comprends que cela prend tout son sens dans le cas des plongées sur épaves et dans les grottes, car il faut absolument éviter tout risque d'accrochage. Mais dans le cadre de la plongée loisir, il faudrait à mon avis pouvoir s'affranchir de ces différentes contraintes, donner plus de liberté et flexibilité, quitte à réduire un peu les avantages. Je me demande d'ailleurs comment doit se faire la mise à l'eau depuis un bateau dans cette configuration. A ce que j'ai pu lire, c'est aussi une contrainte de plus.

La plongée s'est passée d'abord dans le bassin de 3m, puis 5m et enfin dans la fosse de 20m. La présence des deux bouteilles sur le côté ne m'a pas du tout paru gênante. J'ai effectivement eu l'impression d'une glisse plus fluide et plus stable lors des déplacements. En revanche, lorsque je m'arrêtais, j'avais du mal à me stabiliser droit (même constat pour les 2 plongeurs avec moi), il était bien plus facile de rester allongé. 

Enfin, le contrôle fréquent du manomètre afin de changer de détendeur tous les 30 bars environ,  semble assez contraignant, mais il s'agit sans doute d'une habitude à prendre.

En conclusion, je ne suis pas très convaincu sur le fait que ce soit un système adaptée pour la plongée loisir, à moins que des compromis soient trouvés entre les différents avantages et inconvénients ? 

Dans tous les cas, je suis prêt à réessayer cette configuration pour réaliser des plongées sur épaves et grottes sous-marines, pour lesquelles le Sidemount est très certainement incontournable !

Cliquer pour agrandir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire